Comment nous logerons-nous demain ?

Face à la croissance irréfrénée de notre population, l'espace habitable s'amenuise comme peau de chagrin. Alors comment nous logerons-nous demain ? Voilà une question qui en chiffonne plus d'un. Beaucoup refusent l'idée de réduire la taille des habitations.

Plus petit mais avec autant de confort ?

Vous et votre voisin voulez tous deux continuer à vivre dans un logement agréable et confortable. Pourtant, une chose est sûre : à l'avenir, nous devrons habiter des espaces plus petits. Les experts s'attellent depuis des années à développer des idées pour des logements plus petits sans préjudice de notre confort.

De quoi l'habitation du futur aura-t-elle l'air ?

COHABITAT ?

Nous allons devoir exploiter au maximum l'espace disponible. L'une des solutions envisageables consiste à partager davantage de pièces avec d'autres (jardin, garage, salle de bain, local polyvalent,…) sans toutefois renoncer à notre intimité. Les villes et communes devront donc aussi s'adapter à cette vision et modifier leur infrastructure.

En d'autres termes, il se peut que nous devions cohabiter au sein d'un quartier résidentiel, mais tout de même dans des logements, commerces,... distincts. Parmi les plus beaux exemples de cette vision figurent les quartiers ’t Groen Kwartier à Anvers, Tivoli GreenCity à Bruxelles et Schelde-Eiland à Oudenaarde - trois projets dont la copropriété est gérée par Syncura.

OU PLUS PETIT ET EN HAUTEUR ?

La tendance à réduire la taille des logements n'est pas une prédiction : elle bat déjà son plein. Le fait d'habiter dans des logements plus petits et construits en hauteur constitue, par ailleurs, une évolution logique qui entraîne une foule d'avantages pratiques et financiers : moins d'entretien, plus de contacts sociaux, économie d'énergie, diminution des frais,...

La multiplication des occupants sur une superficie réduite implique aussi, entre autres, des avis plus nombreux, avec d'éventuelles discussions à la clé. Un bon syndic joue un rôle important dans ce contexte. Le syndic devra gérer les divergences d'opinions afin que l'Association des Copropriétaires (ACP) parvienne à une décision globale.

Des logements moins énergivores

En plus d'habiter des lieux moins spacieux, nous devrons aussi nous loger d'une façon plus durable/moins énergivore à l'avenir. Pensez, par exemple, aux maisons passives, aux habitations zéro énergie,...

Le logement plus compact et plus durable est en pleine ascension. Mais tout le monde n'est pas encore prêt à l'adopter, car nous avons l'habitude des habitations spacieuses et isolées.

Le rôle d'un syndic dans ce contexte ? Gérer la copropriété de ces projets du futur. Il devra évoluer avec le secteur et se tenir informé des nouvelles lois éventuelles liées à ces projets.

Le syndic professionnel Syncura est un fervent partisan de tels projets visant à rassembler tous types de communautés, d'âges,... Et il estime également de son devoir de veiller à la sérénité dans ces quartiers.

12 avril 2019 - Johan Vande Moortel
Tags :syndic, Syndic professionel, , Vivre dans le futur