Budget

Le syndic est obligé par la loi de présenter son budget à l’occasion de l’assemblée annuelle. Ce budget doit être obligatoirement envoyé avec l'invitation à l'assemblée annuelle. Il englobera aussi bien une estimation des dépenses quotidiennes ordinaires qu'un budget pour les dépenses exceptionnelles.

Les dépenses « ordinaires » concernent les frais courants pour l’entretien, le fonctionnement et la gestion des parties communes et de l’équipement commun de l’immeuble.

Les dépenses « exceptionnelles », quant à elles, sont les frais exceptionnels à envisager : rénovation nécessaire du toit, modernisation légalement obligatoire de l’ascenseur, etc. Ces dépenses exceptionnelles, qui représentent souvent un multiple du budget annuel classique, doivent être budgétisées individuellement et réclamées en temps opportun car le syndic ne peut, en vertu de sa mission légale, faire effectuer aucun travail tant que l’intégralité de l’investissement en question n’est pas disponible sur le compte à vue ou d’épargne.