Le compte à vue de l’association des copropriétaires

Le syndic doit gérer le patrimoine de l’association, dont l’objectif est simple : le maintien en bon état de la copropriété. Pour ce faire, le syndic dispose de ressources mobilières (« argent des copropriétaires ») qu’il doit gérer en bon père de famille. Il fera verser les fonds reçus sur un compte à vue, ouvert au nom de l’association des copropriétaires. En jargon professionnel, ce compte à vue, uniquement destiné aux fonds des copropriétaires de la copropriété concernée, est appelé « capital de travail ». C’est à partir de ce compte à vue que le syndic paie les factures de la copropriété. Chaque paiement s’accompagne toujours d’un justificatif officiel.

Le syndic est seul responsable de sa gestion financière. Il doit en répondre lors de l’assemblée générale annuelle statutaire de la copropriété, où l’approbation de la politique financière du syndic est un point récurrent et important de l’ordre du jour.